Scandale Aristophil

L’Ă©dito du PrĂ©sident

Publié le : 30 mai 2018

 

Chers adhérents,

Nous avons participĂ© le 15 mai Ă  une rĂ©union importante organisĂ©e par l’Administrateur judiciaire permettant de faire le bilan de la vente inaugurale du 20 dĂ©cembre 2017 et le point sur les ventes prĂ©vues en 2018 dont la première sera organisĂ©e Ă  partir du 16 juin Ă  l’Hotel DROUOT. (vous trouverez tous les dĂ©tails de la rĂ©union dans la partie “espace membre “).

Comme à chaque fois, l’Association ADILEMA assistée de ses conseils y a défendu les intérêts de l’ensemble des  investisseurs.

Force est de constater que le prix du marchĂ© tel qu’il ressort de la première vente reprĂ©sente de 10 Ă  15% des prix de vente des oeuvres pratiquĂ©s par Aristophil. On assiste donc Ă  un Ă©cart tellement important que ce fait a Ă©tĂ© l’objet d’une enquĂŞte de la “brigade judiciaire” dont le rapport est versĂ© au dossier pĂ©nal pour dĂ©montrer les pratiques de la sociĂ©tĂ©.

Ceci démontre également que la stratégie de notre association, en menant avec nos cabinets d’avocats les actions civiles et pénales en cours, constitue la seule possibilité qui permettra aux investisseurs adhérents à notre association de limiter une partie de leurs pertes.

C’est sans doute pourquoi les investisseurs rejoignent régulièrement notre association.

Nous les remercions de leur confiance.

Jean Marie Leconte,

PrĂ©sident de l’association ADILEMA

 

Je rejoins l'association